L’Ultime projet de Jean-Michel ROHR

L’ancienne horloge du clocher de Gresswiller, une UNGERER de 1882, a retrouvé une seconde vie. L’idée peu commune de Jean-Michel ROHR a été d’exposer cette dernière sans contrainte d’horaires. Habituellement ce type de restauration se retrouve dans le hall d’une maire ou d’un musée limitant les visites aux horaires d’ouvertures.

En 2014, Jean-Michel ROHR présenta à la commune de Gresswiller les grandes lignes de ce projet. C’est tout naturellement que cette dernière valida et débloqua les fonds nécessaires afin de réaliser ce projet.